Comment réagir si je suis cambriolé ?

Publié le 01/12/2014

Comment réagir si je suis cambriolé ?

A l’heure où des gangsters internationaux spécialisés sévissent en France, rentrer de week-end pour trouver sa maison cambriolée n’est pas chose extraordinaire. Ce n’est évidemment pas une surprise agréable au regard des objets disparus et des sentiments (choc, désolation, tristesse...) que l’on ressent.

Heureusement, on peut se faire quelque peu consoler par son assurance habitation.

Que faire en cas de cambriolage ?

L’assurance habitation est un contrat qui prend en charge l’indemnisation des biens volés et endommagés lors d’un sinistre ou d’un vol. Pour en profiter, l’assuré doit se soumettre à certaines exigences.

Déclarer le vol

La déclaration du vol se fait dans un commissariat ou à la gendarmerie dans un délai précisé dans le contrat d’assurance. En général, il est entre 2 à 5 jours ouvrés à compter du jour du constat du vol.

Il faut toujours demander 2 copies du dépôt de plainte à envoyer à l’assureur et au propriétaire le cas échéant.

Informer votre assureur du cambriolage

Il faut effectuer une déclaration de cambriolage à son assurance. Elle doit être informée par téléphone ou par fax dès constatation du forfait ou au plus tard dans les 2 jours suivants. Ensuite, il faut lui faire parvenir une lettre recommandée avec accusé de réception dans les 2 jours. Cette lettre doit indiquer :

  • Le numéro de contrat
  • Les coordonnées personnelles
  • Les coordonnées d’éventuels témoins ou autres victimes du cambriolage (voisin de palier par exemple)
  • La date de découverte du vol
  • Une copie de la déclaration de vol

Le non respect du délai de déclaration à l’assureur peut entraîner le refus d’indemnisation.

Prouver le vol

L’assuré doit fournir tous les éléments attestant qu’il a subi un vol par effraction.

Estimer son préjudice

L’assuré doit donner à son assureur la liste des biens volés ou endommagés, avec leur année d’achat et leur valeur. Il doit y joindre tous les éléments nécessaires à leur évaluation :

  • Factures
  • Certificats de garantie
  • Attestation d’achat
  • Acte notarié pour les biens reçus par testament ou donation
  • Photocopie de relevé bancaire
  • Photographies

Il ne faut faire aucune réparation, même si cela relève d’une urgence (changement de serrure, remplacement de fenêtre cassée, etc.) au risque de faire disparaître les indispensables preuves d’effraction.

Le mieux est de se renseigner auprès de sa compagnie d’assurance pour trouver la bonne formule. Certaines interviennent pour les cas d’urgence à domicile.

Ces articles peuvent vous intéresser aussi

Les cambrioleurs utilisent internet

Les cambrioleurs utilisent internet

15/11/2014

Le cambriolage prend une tournure déconcertante en France. Plusieurs régions reçoivent la visite inopinée d’individus malintentionnés usant de tous les moyens pour contourner les dispositifs de sécurité.
Comment réagir face à un cambrioleur

Comment réagir face à un cambrioleur

23/10/2014

Nul n’est à l’abri d’une visite inopinée quelque soit le système de sécurité utilisé pour protéger sa maison, son commerce ou son industrie. En cas de cambriolage, quelle attitude adopter ?
Cambriolages et faux policiers

Cambriolages et faux policiers

20/10/2014

Les délinquants font preuve de ruse et emploient des méthodes qui échappent aux forces de l’ordre. Ils se font souvent passer pour des policiers pour tromper la vigilance de la population.
Conseils pour bien déclarer un cambriolage à la police

Conseils pour bien déclarer un cambriolage à la police

04/09/2014

Le nombre de cambriolage s’élevait déjà en 2012 à 352 600, soit un toutes les 90 secondes. Les victimes peuvent se faire indemniser à condition d’être couverts par une assurance habitation et d’avoir déclaré le sinistre dans les délais prévus.
Evaluation du site Tike-securite.fr par les clients : 4.70/5 basée sur 4276 avis clients EKOMI